Les classes à option Cinéma-Audiovisuel

Ce parcours est destiné aux classes de collèges ou de lycées, d’enseignement général, technologique ou professionnel, pratiquant un enseignement facultatif ou de spécialité autour du cinéma et de l’audiovisuel.

Un parcours spécifique est ouvert aux classes en résidence pendant les trois jours du festival permettant aux élèves de vivre le festival via des accréditations jeunes cinéphiles.

L'éducation à l'image

Fort d’une programmation inédite chaque année, le FIFFH propose par ce parcours, un accès illimité et prioritaire aux séances de la sélection officielle ainsi qu’aux séances scolaires qui auront lieu les jeudi 29 et vendredi 30 septembre. Des séances alliant longs métrages inédits, mais aussi des créations télévisuelles inédites. Une occasion de découvrir des films de tous horizons de nationalités différentes qui traitent d’une histoire dans l’Histoire.

Les enseignants et élèves pourront échanger, dans ce cadre avec des équipes de films présentes.

Le festival par sa thématique met l’accent sur :

  • l’écriture scénaristique d’une fiction de cinéma ou de télévision,
  • la recherche historique associée à cette écriture,
  • la reconstitution historique et ses différents outils.

Pour ce faire, le festival invite des scénaristes, réalisateurs et des comédiens, mais aussi des costumiers, décorateurs ou directeurs photo, impliqués par leur filmographie dans l’enjeu des reconstitutions historiques.

Le plateau "Jeunes cinéphiles"

L’éducation à l’image et au monde du cinéma et de la télévision est incontournable au sein de ce dispositif, mais n’est pas la seule action proposée dans ce cadre.

Le plateau « Jeunes cinéphiles » a été lancé en 2015 pour que les élèves puissent également créer des formats courts destinés à des documentaires ou à de simples reportages. Certains invités du festival deviennent à ce moment là acteurs de ces formats courts. À la suite d’une séance, un invité se présente sur le plateau et les élèves choisissent leurs questions, leur sens de narration, leur focalisation.

Ce dispositif peut permettre de découvrir un métier du cinéma ou de la télévision, un film en sélection mais aussi de partager une expérience professionnelle. Les élèves s’impliquent, par le biais de cette réalisation, à des contraintes données (temps, lumière, son etc…). Ils peuvent ensuite finaliser le travail entrepris par le montage de ce format dans le cadre de leur enseignement avec leur enseignant.

Ce reportage a été réalisé par les élèves de seconde de l’option facultative du lycée Lacroix de Narbonne en septembre 2015.