S’ouvrir au monde par l’image : croyances et cultures
Type :
Création télévisuelle
Catégorie :
Collège (2018)
Format :
26 minutes
Année de production :
2017
Réalisateur :
Ragnhild Sorheim, Agnes Lisa Wegner
Production :
Coproductions internationales
Diffuseur :
Arte
Version :
Française

Séance débat organisée dans le cadre du Parcours Laïque et Citoyen en partenariat avec le CD 31 et Arte.

Episode 1 : « Enfants d’aucun pays » – Farida.

Farida a fui l’Afghanistan des talibans avec ses parents qui avaient alors rejoint la Norvège. La petite fille n’avait que 4 ans à cette époque. Depuis lors, la famille vivait dans une petite ville du pays, installée dans une petite maison où chacun prenait part de son côté à la vie collective. Farida a suivi le même cursus scolaire que les autres enfants de la ville, elle est devenue une bonne élève et s’est fait des tas de petites copines.

Une nuit pourtant, la police a frappé à leur porte et a sommé la famille de faire immédiatement ses bagages pour un retour obligé en Afghanistan. C’était en 2015.

Depuis, Farida vit avec sa famille dans un pays qu’elle ne connaît pas, dont elle ne parle pas la langue et se sent complètement déracinée. Elle est obligée de porter le voile évidemment mais doit vivre cachée car, en Afghanistan, ils sont considérés comme des traîtres pour avoir fui un pays musulman et avoir émigré dans un pays non musulman. Elle ne peut plus aller à l’école ;  alors, une fois par semaine, les institutrices de son ancienne école en Norvège l’appellent pour la faire travailler un peu et lui donner des nouvelles de ses amies perdues.

Episode 2 : Passe me voir ! – Haya, une enfance en Arabie Saoudite

Haya vit en Arabie Saoudite, c’est-à-dire qu’elle n’a, en tant qu’adolescente, que peu de droits. Elle ne peut fréquenter des garçons que s’ils font partie de sa famille et, à 11 ans, elle devrait maintenant porter une abaya (longue robe qui se porte au-dessus des autres vêtements) pour sortir de chez elle. Elle sait aussi que, dans un an, elle devra porter le hijab. D’un côté, elle se réjouit car tout cela signifie qu’elle est en train de devenir une femme, mais elle envie aussi les garçons qui sont libres autour d’elles et les filles d’autres pays où les femmes n’ont pas autant d’interdits, notamment celui de conduire. Car Haya rêve de traverser le désert en Buggy.

Episode 3 : Docs juniorsKasquette ou kippa

Bram a 14 ans. Dans son village, il est le seul juif. Sa religion ne lui pose pas de problème en soi, il est même plutôt heureux de pouvoir porter la kippa dans certaines occasions, lors de certaines fêtes de famille par exemple. Mais à l’école, il ne le dit à personne : il préfère garder secrète sa religion pour ne pas être confronté aux insultes qu’il entend hurler par ailleurs. Et notamment, celles qu’il a entendues lors d’une manifestation : « Hamas, les juifs à la chambre à gaz ». Mais, même dans son village, certains enfants répètent ce que disent leurs parents, bien loin de la tolérance.

DATE(S) & LIEU(X) DE SÉANCE(S) POUR LES CLASSES DE SIXIÈME :

Espace Monestié de Plaisance du Touch – mardi 25 septembre 2018 – 14 h 30

Lieu à définir – mardi 25 septembre 2018 – 9 h 30