L’œil des élèves

Jean-Marc Boisset (Principal du collège Jules Verne)

« J’ai eu l’impression de faire mon métier intelligemment. Je crois qu’il y a 10 000 manières de transmettre le savoir et j’ai vu des jeunes qui sont venus interroger l’Histoire, pas seulement voir des films. On en a emmené nous plus de 600, c’était une grande aventure. On a eu des moments formidables dont la rencontre avec le jury. »

Le regard du Festival

La direction du festival

« Le FIFFH rassemble : les générations, les talents, les histoires autour de notre Histoire. Des élèves, des étudiants, des professionnels, des partenaires privés et institutionnels ainsi que tous les publics ont tous été spectateurs et acteurs de l’Histoire. Merci à nos nombreux partenaires qui nous ont renouvelé une confiance sans faille, merci également à toutes les équipes des films en sélection pour toutes ces rencontres formidables qui font toute la richesse du FIFFH ».

Au micro d’Alain

Alain Jeanne

« On a vécu cette deuxième édition comme un nouveau départ, un nouveau défi qui a été relevé haut la main par toute l’équipe du festival. Une envie et une détermination sans faille qui a permis à Etienne Garcia et à Fabrice Ferlut de continuer à tracer le chemin du retour dans le passé à travers la projection d’œuvres et de biopics comme « L’Odyssée ». Les artistes qui se sont succédés pendant ces quatre jours se sont sentis comme chez eux. »

© P Massacret / Alain Jeanne / David Roca